diapo4

diapo1

diapo2

diapo3


Greffe osseuse : pourquoi ?

Un implant dentaire est une vis avec un diamètre et une longueur .

Les implants dentaires les plus courts que l'on peut trouver ont une longueur de 6 mm.
Au niveau du diamètre, les implants les plus fins font environ 2 mm (ils sont appelés mini implants).

Il ne faut cependant pas oublier que la finalité d'un implant est de supporter une prothèse dentaire et que si il est trop petit ou trop fin, sa résistance aux forces de mastication sera moindre.
Il est donc courant d'utiliser des implants dentaires ayant au moins  8 mm  de longeur et  3.5 mm de diamètre. 
Ce qui impose que l'os dans lequel nous allons poser notre implant ait au minimum la longueur de l'implant choisi et une largeur supérieure afin que ce dernier soit parfaitement entouré d'os.

C'est pourquoi nous définissons le manque d'os aussi bien en largeur qu'en hauteur.

Manque d'os en hauteur

Le problème du manque d'os en hauteur se pose différemment à la mandibule (machoire inférieure) et au maxillaire (machoire supérieure).

1-Au niveau de la mandibule
Sur la partie antérieure de la mandibule, qui est la zone du menton, l'os se trouve toujours en quantité suffisante pour permettre la pose d'un implant dentaire.
Au niveau de la partie postérieure,  le manque de hauteur d'os étant un problème plus délicat, sa résolution passera par davantage de dextérité et d'expérience de la part du praticien qui interviendra, et réclamera l'utilisation d'os venant du patient lui-même.

La greffe osseuse ne sera réalisée que si les implants les plus petits ne peuvent être utilisés ou que la zone du menton ne permet pas à elle seule de trouver une solution au problème implantaire du patient.

2-Au niveau du maxillaire.
Les greffes osseuses en hauteur sont plus simples à réaliser du fait même de la qualité de l'os à ce niveau  (plus spongieux que l'os de la mandibule).
Sur la partie antérieure, si il y a manque d'os en hauteur, on peut en apporter.
Par contre au niveau postérieur, on peut résoudre le problème en greffant le sinus.
Cette greffe osseuse d'une partie du sinus appellée "sinus lift" consiste à combler la partie inférieure du sinus pour en augmenter la hauteur osseuse.

Une autre possibilité courante aujourd'hui mais répondant à des indications précises est l'intervention dite de "Summers modifiée". Elle se pratique lorsque nous ne disposons que de quelques millimètres d'os sous le sinus et consiste à poser l'implant tout en soulevant en même temps le sinus. Elle entaine moins de suites opératoires mais reste limitée dans ses indications.
Greffe d'apposition autogène en hauteurGreffe d'apposition autogène en hauteur
Cette situation est plus facile à résoudre.

Si il ne manque que très peu de largeur, il est possible d'élargir légèrement la crête osseuse en posant l'implant.

Si le manque est un peu plus important, on utilse des biomatériaux (voir chapitre suivant) pour apporter de l'os et réaliser ainsi la greffe osseuse sans avoir besoin d'utiliser l'os du patient.

Pour un manque plus important et plus étendu, la résolution du problème passera par une "autogreffe", c'est-à-dire que l'on va prélever de l'os sur un "site donneur " du patient lui-même afin de le greffer sur la zone à implanter.

Manque d'os en largeur

Schéma d'une greffe en largeurSchéma d'une greffe en largeur

L'axe de l'implant dentaire

Le problème de l'axe de l'implant est très important. 
Il peut parfois y avoir suffisamment d'os pour permettre d'implanter, mais en suivant la crête osseuse, l'implant dentaire peut émerger à un endroit qui le rend difficilement exploitable ou pour lequel le rendu esthétique ne sera pas satisfaisant.

Pour résoudre ce problème, on réalise une petite greffe osseuse qui permet de poser l'implant dans un axe plus exploitable à tous les niveaux. Dans un tel cas, le plus souvent on réalise la greffe osseuse et la pose de l'implant au cours de la même séance.
L'axe potentiel de l'implant ne correspond pas a celui de la dentL'axe potentiel de l'implant ne correspond pas a celui de la dent