Greffes gingivales

Greffe gingivale et implants dentaires

Un implant dentaire, tout comme une dent naturelle, s’inscrit dans un milieu. Il est entouré d’une gencive qui doit être en bonne santé afin d’en assurer la pérennité.

Il existe 2 types de gencive: la gencive dite « attachée » et la gencive dite » libre »(par rapport à l’os sous-jacent).

  • La gencive libre n’est pas attachée à l’os: elle se prolonge au niveau de la joue ou de la lèvre et vous pouvez la voir si vous tirer sur ces tissus. Elle n’est pas impliquée en ce qui concerne la chirurgie implantaire.
  • La gencive attachée est la gencive qui adhère à l’os sur lequel elle repose et sert ainsi de barrière aux infiltrations bacteriennes: On en a besoin pour la pérennité de nos implants dentaires

.
Un seul millimètre est déjà suffisant pour protéger les implants. Un petit bandeau de gencive attaché bien exploité peut donc, dans la majorité des cas, nous éviter d’avoir recours à une greffe gingivale.

Dans le 2ème temps opératoire, lors de la mise en fonction de votre implant, un simple trait d’incision bien réalisé va permettre le partage de ce bandeau de chaque côté de l’implant.
Si le manque de gencive se fait tout de même sentir, nous avons la possibilité d’aller en chercher ailleurs et de réaliser une greffe gingivale libre.