diapo4

diapo1

diapo2

diapo3


Chirurgie de la greffe gingivale libre

Les étapes chirurgicales

Les principes de la greffe gingivale libre sont les suivants :
  1. Anesthésie locale classique au niveau du site à prélever ainsi que du site à greffer.
  2. Au niveau du site à greffer, nous retirons la gencive libre (qui ne nous est pas utile) et nous créons un "lit " destiné à recevoir la genvive attachée à l'endroit choisi.
  3. Nous prélevons un greffon de gencive attachée au niveau du palais, site privilégié puisqu'il en est entièrement constitué.
  4. Nous suturons ce greffon dans le lit précédemment. créé. Il doit être totalement immobilisé (impératif absolu pour la prise de la greffe gingivale).
  5. Au niveau du site de prélèvement, 2 solutions sont possibles: soit le laisser tel quel en y appliquant un pansement chirurgical, soit le protéger par un PRF (voir le chapitre correspondant) afin d'accélérer la cicatrisation.
  6. Au niveau du palais, la gencive attachée se reconstitue de la même manière que la cicatrisation d'une cloque ou d'une égratignure classique.

Médication pré et post chirurgicale

La greffe gingivale libre s'effectue sous couverture médicamenteuse

  • Antibiothérapie de couverture à commencer la veille de l'intervention et à poursuivre ensuite.
  • Anti inflammatoires: une 1ère prise le matin de l'intervention puis au cours des jours suivants.
  • Arnican en granulés homéopathiques en pré et post opératoire.
  • Bain de bouche les jours qui suivent la greffe gingivale.
  • Antalgiques (type Paracétamol) pour la douleur.