La maladie parodontale

La maladie parodontale et les implants dentaires

La maladie parodontale est la maladie des tissus de soutien des dents. Si elle n’est pas traitée correctement et parfaitement maitrisée, elle peut évoluer jusqu’à la perte des dents suite à la perte de l’os qui les soutient.
C’est d’ailleurs la première cause de perte de dents, avant même les causes liées au délabrement des dents elles-mêmes (caries).

Cette maladie est toujours déclenchée par la plaque dentaire (ou bactérienne) et par le tartre. En revanche, son évolution va dépendre du terrain du patient, favorable ou non.
La plupart du temps, son évolution va être lente et surnoise, sans douleur importante au début, d’où l’importance de son dépistage lors de visites de contrôle.

Un parodonte sain est le garant de la pérennité de vos dents ainsi que de vos implants.

L’implantologie et la parodontologie (qui traite les tissus de soutien de la dent) sont deux spécialités intimement liées et indissociables l’une de l’autre. En effet, si la parodontologie va tenter d’assainir le parodonte et de conserver au maximum et le plus longtemps possible les dents à leur place dans la cavité buccale, l’implantologie sera La solution lorsque l’os ne pourra plus soutenir les dents et elle permettra alors de retrouver fonction et esthétique, donc en un mot une nouvelle jeunesse!

Cette partie du site a pour objectif d’expliquer ce qu’est la maladie parodontale, quelles en sont les causes, de quelle façon elle évolue de la simple gingivite à la perte de dents, quels en sont les remèdes et quel est le rôle des implants dans cette évolution. Et donc à quel moment l’implantologie va-t-elle intervenir?

Le schéma ci dessous nous montre le parodonte et ses différents éléments qui seront détaillés par la suite.

Parondonte sain

Parondonte sain